Appel à Emmanuel Macron,
Président de la République

Le risque majeur de la révision de notre loi de bioéthique est un basculement de la France vers un marché mondialisé de la procréation.

Ce marché se nourrit de l’industrialisation des modes de procréation ; il considère les femmes et les hommes comme des fournisseurs de main-d’œuvre et des producteurs de matière première – ovocytes, sperme, utérus – pour fabriquer l’enfant sur commande, voire sur mesure.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement automatisé destiné à recenser les signataires de la présente pétition.
Le destinataire de ces données est le propriétaire du site et leur durée de conservation est de 24 mois à compter du 08/03/2018.
Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de celles-ci ou une limitation du traitement.
Vous pouvez vous opposer au traitement des données vous concernant et disposez du droit de retirer votre consentement à tout moment en vous adressant au Cil via notre formulaire dédié

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous désinscrire à tout moment de cette pétition.